23 juin 2009

Des photos choques de foetus tués...par la guerre

Dans le chaos d'informations concernant la résistance au régime iranien, certaines photos de foetus tués ont circulé pour intensifier l'opposition mondiale à ce gouvernement. Selon la rumeur, les basijis aurait tiré sur une femme enceinte et tuer son foetus de huit mois.

En fait, il s'agit de photos prises durant la guerre en Iraq en 2005.

Ce qui est interessant, c'est que ces photos représentent en quelque sorte un avortement. Un avortement tardif. Un avortement "politically incorrect" selon les paroles de Jill Stanek, bloggeuse pro-vie américaine.

Parce que d'après elle, si la femme aurait voulu vraiment se faire avorter aux États, elle aurait pu.(Et ceci est aussi vrai pour une canadienne, bien qu'il aurait fallu l'envoyer aux États, au dépens du contribuable, bien sûr).

Que le foetus soit tué par accident avec un balle, ou par exprès par injection de chlorure de potassium, ça reste qu'il a été tué, et qu'il méritait mieux. On pense souvent à l'avortement à l'abstrait, sans réaliser que ce que ça représente réellement.

Au Canada, il n'y a aucune protection pour le foetus. Si une femme aurait voulu faire pareil à son petit, c'est complètement légal. En fait il y a eu un cas semblable au Canada, dans le cas d'une femme qui a tiré sur son foetus au point de naître. La Cour suprême a décidé que le foetus n'avait pas d'existence légale.

Donc, pas de protection.

C'est pas correct.

Mon humanité en tant que femme m'oblige à parler en son nom.








3 commentaires:

sweet_bloody_angel a dit...

Ouan... Faut être crinquer en sale pour tirer sur une femme enceinte!

Bande d'avide de sang!

hahaha l'image est horrible sa frais un bon film d'horreur... =)

moi a dit...

vue le nombres d’erreurs médicales je vois pas trop la différence....

Fuoco Jacqueline a dit...

Ça fait mal à mon cœur de mère !!!!!! Ça me révolte ! La vie est un don, pauvre petit ange