16 avril 2014

France: Le planning familial cherche à déstigmatiser l'avortement

C'est voué à l'échec.

Les féministes ont toujours besoin de rapeler que "l'avortement est un droit".

Pourquoi autant de rappels?

Parce que l'avortement tue un être humain.

Et toutes les campagnes du monde n'élimineront la vérité.

De plus, le fait que les femmes souffrent après l'avortement, que plusieurs sont forcées à le subir, et que d'autres y ont recours après des situations louches (genre: rapports d'un soir) signifie que l'avortement sera toujours stigmatisé.

Les gauchistes pensent que tout est une question de perception humaine, et donc on peut réinventer une chose en changeant les perceptions.

La réalité est au-délà des perceptions. C'est la vérité avec laquelle les gauchistes ont le plus de misère.



17 mars 2014

Pro-IVG: Pas capable d'assumer

L’infirmière l’affirme, la question n’est pas d’être pro ou anti-IVG. « Je ne suis ni pour, ni contre. Je soutiens des personnes à un moment difficile de leur vie, je suis là pour les aider. La loi en France autorise cette pratique et l’encadre, et je respecte la loi. » Une reconnaissance légale jugée nécessaire pour éviter la mise en danger de la vie des femmes. « Avant la loi Veil, les IVG étaient réalisées dans des conditions d’hygiène déplorables. Cette pratique, qu’elle soit insérée ou non dans un cadre législatif, existe depuis l’Antiquité. On a la chance d’avoir une loi qui empêche les gens de mourir. »

 Avez-vous jamais remarqué que les pro-ivg sont généralement incapable de se dire "pro-avortement?"

11 mars 2014

Le féminisme doit son existence au christianisme

Voilà Janette Bertrand avec son discours féministe démodé qui chie sur la religion.

Question.

Qui a introduit l'idée de l'égalité des sexes?

10 mars 2014

Le modernisme est le problème: le traditionalisme radical n'est pas la solution

J'ai rien contre la messe Tridentine.

J'ai rien contre un conservatisme liturgique.

La liturgie, ce n'est pas mon "bag".

Moi que la liturgie soit en français ou en latin, je me fie aux décisions du Magistère, même si j'ai mes préférences.

Il en reste: Je déteste le modernisme.

La traduction du "Notre Père" va changer

Elle sera publiée dans le Prions en Église.

C'est qui qui a décidé ça?

Qui était mécontent de l'ancienne version?

Je déteste les décisions en catimini. Je n'ai pas eu connaissance de ce processus.

21 février 2014

VIDÉO: Le Pape François s'adresse aux Protestants



Je l'ai vraiment trouvé bon. C'est un message à caractère écunménique adressé à un rassemblement chrétien.

En voici une transcription tirée de Notions Romaines:

17 février 2014

"Nous avons toutefois le mandat de coordonner les interruptions volontaires de grossesse de 3e trimestre"

Admet la CSSS Jeanne-Mance.
Le CSSS Jeanne-Mance indique dans un document que «parmi les raisons invoquées par les femmes [qui se rendent aux États-Unis pour un avortement tardif] figurent le mode de vie précaire, une situation instable, la toxicomanie, des problèmes de santé mentale ou physique».

Tellement vague.

"Un mode de vie précaire" peut être celui d'une étudiante.



Elle tient toutefois à préciser qu’aucun avortement tardif ne se déroule entre les murs du CSSS.
On sait que les avortements tardifs se déroulent au CLSC des Faubourgs. C'est dans la zone de la Commission.

Mais de façon général, le CHU [Ste. Justine] réalise les avortements après la 23e semaine seulement si l’enfant présente un problème de santé complexe.

Retenez ces mots: "De façon général".

Ca veut dire qu'il y a des exceptions dont ils n'osent pas en parler.

27 janvier 2014

VIDÉO d'un enfant à naître de 6-7 semaines de gestation

Voici un embryon de 6-7 semaines dans le ventre de sa mère. Le libellé du vidéo dit que l'embryoscopie (une sorte de caméra miniature) sert à traiter des fausses couches. Le traitant coupe le cordon omblical de l'enfant pour mieux le retirer.

Encore une autre preuve qu'un embryon n'est pas un amas de cellules.

21 janvier 2014

Vive l' IVG! -- Chronique féministe

Une IVG?


Rien là!

Que sa supprime une vie humaine?

So what?


La détresse des millions de femmes post-abortives?

De la foutaise!


Quand leurs expériences ne servent plus à la propagande féministe, on ne les écoute plus.

On continue se le répéter: un avortement n'est pas plus dramatique que se faire arracher une dent.